Mardi 12 Décembre à Saint-Amour (39) – L’eau potable, oui mais à quel prix ?

L’eau potable,

oui mais à quel prix ?

Gestion publique ou gestion privée, quelles sont les différences ?

Venez nombreux vous faire

votre idée par vous-mêmes.

Le Groupe local St Amour de la Coordination Eau Bien Commun Bourgogne Franche-Comté vous propose une soirée de discussion à partir d’expériences concrètes notamment dans le pays de Gex (01).

Mardi 12 décembre 2017 à 20h

Salle Victor Hugo

rue Sainte-Marie à St Amour (39160)

Lire la suite

Publicités

L’accès à l’eau dans le monde – Débat avec la CoJEA aux Résistives 2017

L’accès à l’eau dans le monde

La COJEA était invitée le Dimanche 23 juillet 2017 a animer le forum citoyen sur l’Eau bien commun à l’occasionde la sixième édition du festival éco-citoyen jurassien LES RESISTIVES à Chaux-des-Crotenay. L’occasion d’un débat vif autour de la capacité revendiquée des mouvements citoyens à affronter directement les multinationales de l’eau ainsi que les politiques de marchandisation de cette ressource vitale, du local à la planète.

D’emblée, Jacques Cambon animateur régional d’ATTAC et défenseur du service public de l’eau aux côtés de la COJEA, ouvrait la perspective avec la déclaration de l’ONU du 29/07/2010 :

« Le droit à une eau potable salubre et propre est un droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l’homme.« 

Qu’en est-il de ce point d’appui inscrit dans le droit international sept ans après ?

Selon l’OMS, 50% de la population boit chaque jour de l’eau « dangereuse ou de qualité douteuse » ; 25% boit une eau « contaminée par des matières fécales » (toujours selon l’OMS) et 32% de la population ne dispose pas de toilettes décentes. 2,6 millions de personnes (dont 360 000 enfants) meurent chaque année de maladies liées à la mauvaise qualité de l’eau. Le besoin vital en eau est loin d’être assuré.“  Lire la suite

Le PDG de Veolia est un menteur et un hors la loi

Lu sur Médiapart, par la Fondation France Libertés

 fl

Monsieur Antoine Frérot est un hors la loi qui continue de menacer et de violer la liberté de familles démunies victimes aujourd’hui encore de coupures d’eau illégales. Monsieur Antoine Frérot est un menteur qui fait honte au service public de l' »eau bien commun » pour augmenter les profits de sa multinationale sur le dos des français en les menaçant d’augmenter le prix de l’eau.

Depuis plus deux années la Fondation France Libertés défend les victimes de coupures d’eau par VEOLIA qui foule aux pieds la loi et se comporte comme une société voyou.

Non content de laisser les pratiques illégales se perpétuer au sein de son entreprise, Monsieur Antoine Frérot fait son lobbying pour obtenir une modification de la loi et une augmentation de prix de l’eau lui permettant d’accroitre ses bénéfices sur le service public de l’eau.

Monsieur Antoine Frérot est prêt à mentir effrontément pour arriver à ses fins comme en témoigne le dernier article paru dans le Figaro le 18 aout dernier. Lire la suite

Le Progrès – Center Parcs : « Il faut penser à l’avenir »

Center Parcs : « Il faut penser à l’avenir »

Article – Le Progrès du Vendredi 29 juillet 2016

Suite à l’article du progrès du jeudi 28 juillet, la Société de Pêche de Sirod a demandé à répondre à celui-ci en apportant son oeil averti sur l’état de la rivière Ain au niveau de la commune de Sirod et alentours.

Pour eux, la « solution » évoquée dans l’article du 28 juillet n’est pas bonne non plus. 

Ainsi, ni la « solution » proposée par les partisans du Center Parcs, ni l’alternative envisagée ne sont bonnes. Un nouvel élément venant confirmer que ce projet de Center Parcs est insensé, irréalisable et ridicule.
Tout ceci démontre qu’il n’y a pas de réelle solution pour permettre l’approvisionnement en eau et l’assainissement d’un tel projet. Les infrastructures n’existent pas, seraient à créer sur fonds publics, dans un environnement régulièrement soumis au stress hydrique. (On parle de pénurie d’eau ou stress hydrique quand la demande en eau dépasse les ressources disponibles).

Alors oui, « Il faut penser à l’avenir » et enterrer définitivement ce Grand Projet Inutile et Imposé qu’est le Center Parcs.

Retrouvez l’article du 29 juillet ci-dessous (cliquer sur l’image pour télécharger le pdf)

Lire la suite

Le Progrès – Ces maires qui veulent que le futur Center Parcs trouve son eau ailleurs

Ces maires qui veulent que le futur Center Parcs trouve son eau ailleurs

Article – Le Progrès du Jeudi 28 juillet 2016

Alors que la piste de Mirebel et du syndicat des eaux Heute-La Roche semble privilégiée, certaines voix s’élèvent pour proposer d’autres solutions…

Avec l’appui et l’expertise apportée par la Coordination Jurassienne Eau et Assainissement, des maires s’opposent à la prétendue « solution » proposée par les partisans du projet de Center Parcs dans la Forêt de Poligny.

Si elle apporte son expertise technique en la matière, rappelons que la CoJEA reste entièrement hostile à ce grand projet inutile, imposé et scandaleux.

Retrouvez ci-dessous l’article de l’édition du Progrès – Jeudi 28 Juillet 2016. (Cliquer sur l’image pour télécharger le pdf)

PDF-Cahier_1-edition-de-lons-champagnole-et-du-haut-jura_20160728 Lire la suite

La gestion publique de l’eau dans le jura c’est possible et cela marche.

La gestion publique de l’eau dans le jura c’est possible et cela marche.

Reunion publique sur l’eau à Mantry le 17 juin 2016

Après Commenailles (Syndicat intercommunal des eaux et assainissement (SIEA) des Trois Rivières, délégataire la SOGEDO), Ruffey-sur-Seille (SIEA de Bletterans, délégataire la SAUR), la « Coordination Jurassienne Eau et Assainissement » (CoJEA) a tenu une troisième réunion Publique sur le canton de Bletterans, à Mantry (SIE de Tortelet, délégataire la SOGEDO) sur le thème :

L’EAU DU ROBINET EST-ELLE TROP CHERE ?

Qui paie ? Comment est-elle gérée ? Y a-t-il d’autres façons de faire ?

Photo Mantry 17 juin 16 Lire la suite