Le PDG de Veolia est un menteur et un hors la loi

Lu sur Médiapart, par la Fondation France Libertés

 fl

Monsieur Antoine Frérot est un hors la loi qui continue de menacer et de violer la liberté de familles démunies victimes aujourd’hui encore de coupures d’eau illégales. Monsieur Antoine Frérot est un menteur qui fait honte au service public de l' »eau bien commun » pour augmenter les profits de sa multinationale sur le dos des français en les menaçant d’augmenter le prix de l’eau.

Depuis plus deux années la Fondation France Libertés défend les victimes de coupures d’eau par VEOLIA qui foule aux pieds la loi et se comporte comme une société voyou.

Non content de laisser les pratiques illégales se perpétuer au sein de son entreprise, Monsieur Antoine Frérot fait son lobbying pour obtenir une modification de la loi et une augmentation de prix de l’eau lui permettant d’accroitre ses bénéfices sur le service public de l’eau.

Monsieur Antoine Frérot est prêt à mentir effrontément pour arriver à ses fins comme en témoigne le dernier article paru dans le Figaro le 18 aout dernier.

coupures d'eau © tignous
coupures d’eau © tignous

Le PDG de Veolia veut nous faire croire que sa multinationale respecte la loi ce qui est faux comme en témoigne les nombreuses victimes qui nous appellent à l’aide chaque semaine. Monsieur Frérot ne peut ignorer cette réalité car nous traitons tous ces cas directement avec la direction générale de son service client et que nous avons encore actuellement un cas en jugement devant le Tribunal de Puteaux.

Ensuite, il veut nous faire croire que sa multinationale n’a pas de possibilité de recouvrer les impayés ce qui est faux et cela lui a été rappelé par les différents jugements qui ont vu VEOLIA condamnée depuis deux années. Il n’a  plus le droit de privé d’eau les personnes qui ne peuvent payer mais il s’en moque.

Il nous parle d’une augmentation des impayés en donnant des chiffres fantaisistes invérifiables. C’est la même VEOLIA qui refuse de partager les données des impayés aux associations et aux fédérations d’élus pour nous empêcher d’analyser la réalité de la situation. Comme à son habitude, VEOLIA prône l’opacité pour faire pression sur les médias et les élus et éviter toute transparence de l’information sur le service public de l’eau.

Si VEOLIA ne veut pas mettre en œuvre le service public de l’eau dans l’intérêt général mais à son profit, demandons aux élus de dénoncer les contrats de délégation de service public et mettons en œuvre le service public de l’eau par le public comme c’est le cas à Paris ou les coupures d’eau n’existent pas.

Monsieur Antoine Frérot est un hors la loi qui continue de menacer et de violer la liberté de familles démunies victimes aujourd’hui encore de coupures d’eau illégales.

Monsieur Antoine Frérot est un menteur qui fait honte au service public de l' »eau bien commun » pour augmenter les profits de sa multinationale sur le dos des français en les menaçant d’augmenter le prix de l’eau. 

Nous ne pouvons plus vivre dans un pays ou une multinationale se moque de la loi et profite de l’absence de transparence de l’information pour tenter d’augmenter ses profits.

Comme nous avons pu le faire de vive voix en juin dernier, nous appelons le Président François Hollande à rappeler à l’ordre VEOLIA pour que le service public de l’eau ne soit plus la proie de cette entreprise voyou.

Lire sur Médiapart……

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s